1. DEBUT D’UNE PENSEE CREATRICE

Il s’agit du tout premier article : comment je réoriente ma vie en prenant une nouvelle allure, j’acte dans la matière en appliquant la pensée créatrice.

Écrire des mots qui précisent ses perceptions, c’est : agir dans la matière.

Encrer* sur un support une idée émergente, je dirais même plus j’imprègne l’écran d’encre pour réaliser un rêve d’ordre vibratoire en créant un acte physique.

Pensée créatrice : percevoir une pensée et rendre possible l’action de cette pensée dans la matière. Jusque-là, tout va bien !

Acte ta énième idée, celle qui te fera basculer dans une réalité palpée.

Pour maintenir le fil conducteur des articles sur lequel j’aimerais écrire, voici un post-it de sujets :

Mettre en lumière les pensées, comment les reconnaître. Parler de notre cerveau en abordant nos hémisphères et leurs fonctionnements,

Vivre, un des verbes les plus vibrants que je connaisse. Savoir-vivre, ou apprendre à vivre, vivre tout court !

Regarder la vie, et prendre du recul sur ces problèmes et soucis et les voir sous un autre angle,

S’aimer, apprendre à s’aimer et à se faire confiance,

Comment avancer sur son chemin en étant “centré”, ?

Apercevoir ce qu’on appelle la dualité et qui sait, aborder la Trinité…

Si j’arrive à écrire sur tous ces sujets je serais super contente. Peut-être arriverai-je à faire passer cette magie. Et puis si j’écris c’est aussi pour faire comprendre que beaucoup de personnes sont en mode automatique dans leurs vies, chaque UN est dans le futur, dans le passé ou dans un imaginaire lié à son petit ego.

Lorsqu’on apprend à desceller les automatismes, on est dans un moment présent. Poser son attention en même temps que son action est une chose difficile pour beaucoup de gens. Parfois, les choses sont tellement simples et sous notre nez qu’elles passent inaperçues.

Nous sommes tellement sollicités par les écrans, la “va-vite” que faire une chose à la fois est devenu une difficulté.

J’ai envie de parler de ces choses qui sont simples et inaperçues. Il y a des sujets qui me tiennent à cœur en plus du moment présent, ce sont les mémoires. Les sujets que l’on met de côté parce qu’ils sont inappropriés aux regards des autres. Ce sont aussi des blessures que l’on rencontre au fur et à mesure de notre vie.

Les mémoires sont comme des photos, elles cristallisent un moment, une émotion, une posture physique… Leurs empreintes nous déséquilibrent.

Toutes ces émotions ont une énergie, et c’est pour moi un gros challenge de vouloir mettre en lumière ces énergies “oubliées”, “cachées”.

Il y a aussi l’énergie qui nous entoure, ces champs de perception. Celle que l’on appelle “aura” pour décrire les contours d’une forme physique. Ce sera un bon début…

Article 1, manifestation d’une pensée créatrice dans la matière, les automatismes de la vie quotidienne se déclenche ici.

 

Aurélie Eva

Cet article a 2 commentaires

  1. charldesbiens

    Écouter sa Lumière, regarder son Imaginaire, Être miroir du Miroir à sa façon… Se reconstruire, Re renaître dans son Entièreté par l’Amour, en vie et en acte. Je découvre, Merci Aurélie

  2. Petite étoile ⭐️

    Super belle entrée en matière 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.